VALENTINA NESSI COVER GIRL – COOPERAZIONE – ETE 2015

COVER-GIRL-VALENTINA-NESSI-COOPERAZIONE-MAGAZINE sommario-cooperazione-magazine-fashion-blogger-valentina OCCHIO-AL-LOOK-FASHION-BLOGGER-VALENTINA-NESSI-MAGAZINE

Valentina Nessi, créatrice du blog de mode VFASHIONWORLD, parle des tendances qui nous attendent cet été.

Blanc, turquoise et rose. Ce sont les couleurs préférées pour l’été 2015 de Valentina Nessi, la créatrice du blog de mode VFASHIONWORLD que seule Facebook compte plus de 50 mille lecteurs. Pendant la saison chaude, il y aura «des vêtements ou des robes en style hippie en dentelle et des couronnes de fleurs» dans la garde-robe de la jeune native de Lugano et parisien d’adoption. Un look romantique pour les rêveurs comme elle.
Le blog de Valentina est né de trois et demi  juste après son baccalauréat en Fashion Business à Paris. L’ancien étudiant en droit, qui a quitté le droit pour sauter dans le monde excentrique de la mode, à partir de fin Avril a également été diplômée en journalisme et stylisme de mode à la Condé Nast College de Londres.

«Être au bon endroit au bon moment » est essentiel, dit la blogueuse, qui a réussi à capturer le succès avec passion et courage. Comme quand, encore à ses débuts, a réussi à entrer sans invitation à un défilé de mode chuchotement « Je ne sais pas comment rentrer » à la noble diva de la mode Anna dello Russo. Et Bidibibodibibù, ainsi que la fée marraine envoyés Cendrillon au bal, l’éditeur-at-large de l’édition japonaise de Vogue a inauguré le jeune parmi le premier rangs.
Oser, non seulement dans les vêtements « Beaucoup, y compris ma famille, ils ont dit que je suis folle de penser que je pouvais réussir dans ce monde», explique le blogueuse, que depuis le debout de son blog a été en mesure de serrer la main avec Anna Wintour (la rédactrice en chef du Vogue américain considéré par beaucoup comme le « Pope Joan » de la mode).

« J’ai suivi ma vision. J’y ai cru. Avec le blog, je tiens également à envoyer un message aux jeunes pour les amener à avoir le courage d’entreprendre, de ne pas se décourager et d’oser à de sauter. Et puis, je veux qu’il soit clair que nous ne devons pas avoir peur d’oser et de profiter des belle choses dans la vie, y compris les vêtements, bien sûr ». Une attitude qui dans les capitales internationales de la mode fréquenté par les jeunes entrepreneuse est plus répandue que dans notre pays. «Je crois que les Suisses – aussi du Tessin – ils ne s’habillent pas beaucoup à la mode, peut être car ils osent pas trop  » c’est la réponse de la blogueuse de mode et globe-trotters.

 

Source: Cooperazione Magazine  

COVER LOOK: HM lace top, Forever21 skirt, Merola Jewels and Chanel Iphoce case.

DEUXIEME LOOK: HM lace top, Stradivarious flower print pants, Dior shoes, Balenciaga bag

Welcome to my world, my fashion world, hope you enjoy my adventures in life and in fashion.

Leave a Reply
Your email address will not be published. *